Home | Comunicazioni | Thème pastoral 2014

Thème pastoral 2014

2k10_NAT arrivee gare-24En 2014, les responsables du sanctuaire de Lourdes invitent les pèlerins à méditer sur le thème “Lourdes, la joie de la conversion”.

Thème pastoral écrit par le Père Dubois, chapelain du sanctuaire

Télécharger le thème pastoral de Lourdes en 2014

Que viennent-ils faire à Lourdes ces nombreux pèlerins d’hier et d’aujourd’hui ? Lourdes, son pèlerinage et sa Grotte, nul homme n’en a eu l’initiative. Les générations passent. Le lieu demeure et les foules accourent toujours. En quête de joie et d’un peu de consolation au sein d’une vie dont les peines, telles les boues du Gave en crue recouvrent la source, pèlerins ou touristes, badauds ou curieux, chrétiens ou non, athées ou religieux, tous viennent chercher dans ce creux du rocher un quelque chose de plus qui élève le coeur dans une vie où la souffrance n’est que trop là. Tous les serviteurs de la Grotte en sont témoins, des petites mains aux grands personnages, il y a là une source qui coule pour tous dont le secret nous échappe et nous dépasse. Rocher et source attirent et consolent.

À la joie recherchée, il y a la joie offerte.Bernadette ne dira-t-elle pas : “La Grotte était mon ciel ?” Les dix-huit rencontres avec la belle Dame furent de joie et de rire, d’amitié partagée et d’échanges simples autant que profonds. Pourtant la Dame ne promettra pas le bonheur en ce monde mais dans l’autre. La vraie joie est réaliste. Elle nous ancre dans la joie du réel de nos quotidiens assumés avec foi et raison. Marie, en vraie mère et éducatrice, promet la joie et ouvre le chemin vers ce bonheur éternel. Elle nous rappelle à Lourdes ce qu’exprimait Paul Claudel : “La joie est le premier et le dernier mot de l’Évangile.” La joie de l’Évangile, jaillie de l’Incarnation du Verbe, de sa mission parmi nous, de sa croix et de sa résurrection.

Pèlerin de la terre et du ciel n’oublie pas ta condition de marcheur d’éternité. Avance avec courage par le chemin de l’Évangile fait de joie, de conversion et de pénitence. Car la seule tristesse des rencontres entre la première Dame du ciel et la petite bigourdane de Lourdes sera l’évocation du péché, véritable obstacle à la joie promise. Marie est venue en ce milieu du XIXème siècle pour nous inviter à la joie. Celle-ci ne s’oppose pas aux découvertes de la science et de la raison, mais les ordonne au sens authentique de l’homme, de tout homme et de tout l’homme. Cette joie d’éternité est don autant que fruit de notre conversion.

EN LIRE PLUS

Avviso: Le pubblicità che appaiono in pagina sono gestite automaticamente da Google e sono necessarie a poter mantenere gratuite queste pagine. Pur avendo messo tutti i filtri necessari, potrebbe capitare di trovare qualche banner che desta perplessità. Nel caso, anche se non dipende dalla nostra volontà, ce ne scusiamo con i lettori.


Lascia un Commento

Il tuo indirizzo email non verrà pubblicato.I campi obbligatori sono evidenziati *

*

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.