Home | Stampa | Le port du masque obligatoire à #Lourdes

Le port du masque obligatoire à #Lourdes

Le port du masque obligatoire à Tarbes, Lourdes et Lannemezan dès ce lundi

Par arrêté préfectoral, en vigueur dès lundi 19 octobre minuit, le port du masque sera obligatoire dans les villes de Tarbes, Lourdes et Lannemezan.

Dès lundi 19 octobre, le port du masque sera obligatoire dans les villes de Tarbes, Lourdes et Lannemezan. En concertation avec les maires des villes concernées, le préfet des Hautes-Pyrénées, Rodrigue Furcy, a signé un arrêté qui entrera en vigueur à lundi minuit. Désormais, impossible de circuler sans masque dans les communes énoncées, y compris dans les quartiers les plus reculés. “Le taux d’incidence de ces communes est compris entre 130 et 200 pour 100 000 habitants”, indique la préfecture.

Un chiffre qui a grimpé en flèche en peu de temps. “Sur Tarbes, le taux d’incidence a augmenté de 50 % en 10 jours”, s’inquiète le maire de Tarbes, Gérard Trémège. À l’instar de l’édile de Lannemezan, Bernard Plano, Thierry Lavit, maire de Lourdes, se dit favorable à la mesure “Il faut éviter l’effet domino. Plus le taux d’incidence augmente, plus il y a de contaminations et plus d’hospitalisations”.

Si les seuils de zone alerte, zone renforcée et zone maximale, sont relégués au second plan depuis le décret ministériel du 17 octobre qui rétabli l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national, le préfet s’appuie sur ces données pour prendre des restrictions préventives. “Il faut que tous les Tarbais soient vigilants et portent leurs masques. Sinon, nous basculerons en zone de couvre-feu”, prévient Gérard Trémège. Car le taux d’incidence du département est de 139,3 (nombre de personnes testées positives pour 100 000 habitants). Nous sommes donc aux portes de la zone d’alerte renforcée. L’évolution de la situation sanitaire du département sera à nouveau évaluée, mardi 20 octobre en préfecture. Les élus en appellent à la responsabilité de tous pour tenter de contenir la progression de l’épidémie.

Nouvelles restrictions

Depuis le 17 octobre, deux “zones” sont à distinguer sur le territoire national : les départements en état d’urgence simple, et ceux en zones de couvre-feu. Actuellement, les Hautes-Pyrénées sont classées en état d’urgence sanitaire simple, comme 90 autres départements. De fait, de nouvelles restrictions s’appliquent : interdiction des rassemblements de plus de 6 personnes sur la voie publique, jauge de 4 m2 dans les centres commerciaux, 6 personnes maximum à la même table dans les restaurants et affichage de la capacité maximale des établissements.

Sophie Loncan pour ladepeche.fr

Lascia un Commento

Il tuo indirizzo email non verrà pubblicato.I campi obbligatori sono evidenziati *

*

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.